Vous avez certainement déjà dû entrevoir ce nouveau nom sur la toile ou au travers d’un article, surtout lors du décès d’un des fondateurs — Ilya Zhitomirskiy

C’est un nouveau réseau social qui est en train de se faire un nom sur internet. Son avantage par rapport à ces concurrents est qu’il s’agit d’un projet libre et en open source. Il n’a pas de but lucratif comme Facebook ou Google+.

L’intérêt de ce nouveau réseau est qu’il permet un contrôle complet des données de l’utilisateur et chacun peut surveiller les données qu’il met en ligne.

Pour l’instant, ce nouveau réseau est en version alpha, donc à ses débuts et risques encore d’évoluer énormément.

Contrairement à d’autres réseaux, vous n’avez pas besoin d’accepter ou de refuser un contact qui veut vous suivre. Pour suivre le contenu que vous diffusez et que vous pouvez également voir les informations que vous souhaitez suivre, il vous suffira d’intégrer la personne à un « Aspect ». C’est « Aspect » est une forme de catégorie qui vous est proposée. Il y en a quatre qui sont proposés de base : Famille, Travail, Amis, Connaissances. Libre à vous d’en rajouter.

Contrairement aux autres réseaux et comme Diaspora est encore à ces débuts, vous ne disposez pas beaucoup d’outils pour intégrer des photos ou des vidéos. Aucun espace dédié à leur gestion ne vous est proposé. Seule l’application externe au site, Cubbi.es, pour les photos, est pour l’instant proposée. Cela va vraisemblablement évoluer dans les prochains mois.

Il vous est par contre possible de poster sur d’autres réseaux comme Twitter ou Facebook via cette plateforme.

Un petit plus, c’est qu’il est déjà traduit en français. Il suffit de sélectionner la langue dans les paramètres. Il vous est également possible d’y accéder via votre Smartphone avec votre navigateur.

Pour découvrir ce nouveau réseau, allez à cette adresse :

https://diasp.org/

Si des lecteurs ont déjà testé ce nouveau réseau, à vos plumes pour le retour de votre expérience.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités